rjConsult | La peur du Cloud ou la peur du gratuit?

rjConsult | La peur du Cloud ou la peur du gratuit?
Agence rjNet | rjScan.ch | Suisse

Onnens le 13 janvier 2015

Crash aérien, scandales bancaires et hypermédiatisation

Quelle est la différence entre votre établissement bancaire et le Cloud? Aucune si ce n’est la “maturité”!
A votre banque, vous confiez contre rémunération votre argent, la gestion de votre patrimoine, de votre portefeuille. Le tout de manière informatisé, dans un Cloud sécurisé où tout le personnel peut avoir accès à vos données: de l’apprenant en gestion commercial aux cadres supérieurs. Et, à part 1 ou 2 personnes dans cette banque, vous ne connaissez absolument personne des centaines de collaboratrices et de collaborateurs qui font partie du personnel “autorisé” à consulter vos informations bancaires.
Le crash aérien ou les scandales de nos banques sont hyper-médiatisées. Cependant, que ce soit l’avion ou l’institution bancaire, ils conserveront toujours notre capital confiance. Pourquoi? parce que s’ils ne sont certes pas infaillibles, ils demeurent comme les moyens technologiques humains les plus sûrs dans leur catégorie.
Le Cloud Computing est plus récent, moins encadré (pour le moment – projet britannique MyData ), mais c’est pareil. Comme il ne nous viendrais pas à l’idée de cacher nos billets de banque sous notre matelas, nous ne gardons pas nos données informatiques dans nos locaux. Il n’y a rien de plus exposé qu’un disque dur local dans son PC ou serveur (vol, incendie, piratage, destruction). Les professionnels du Cloud sont bien plus compétents que nous pour assurer l’intégrité de nos données rendant les risques de pertes quasi inexistantes.

L’hyper-médiatisation de l’inconscience

– L’Internet publique n’est pas le Cloud Computing
– Le piratage de données ne s’exerce pas directement dans le Cloud
Les cas d’hyper-médiatisations dans le domaine de l’informatique en ligne nous développent essentiellement 2 thématiques chroniques: 1. Le grand “fourre-tout” qu’est l’Internet grand publique, avec son catalogue d’acteurs irresponsables et d’utilisateurs inconscients. 2. Le piratage ou les tentatives de piratage de données par l’intermédiaire de la grande vulnérabilité des installations informatiques privées.
Les datacenters qui stockent nos données, qui hébergent les nouvelles infrastructures et applications en nuage (PaaS, IaaS et SaaS) sont d’un niveau de sécurité hors de portée pour les attaquer de front. Raison pour laquelle il est bien plus facile de s’en prendre aux utilisateurs et ainsi de défrayer la chronique…. sur et dans le Cloud!

Se méfier peut-être, être vigilant certainement

Si vous laissez traîner les clefs de votre maison n’importe où, il ne sera pas bien difficile de pénétrer dans votre propriété. Laisser vos données informatiques sans surveillance impliquera tôt ou tard un accident. Parce que les conséquences n’auront pas été anticipées, une phobie va s’installer en vous, un amalgame va naître et le mélange qui paralyse l’esprit: informatique = piratage = cloud = danger, va instinctivement devenir un sentiment de peur primaire.
Pour résumer, on peut apprécier sereinement les services du Cloud en ayant à l’esprit cette règle à ne jamais négliger:
Se méfier de tout ce qui est gratuité car
dans le gratuit, le produit, la cible…. C’EST VOUS!

Pour autant, il n’est pas recommandé de consommer le Cloud payant les yeux fermés. La vigilance demeure un bon sens même dans les révolutions.
Les services de Consultant en Cloud Computing vous aident à adopter les réflexes d’un comportement “en cloud”. Pour transformer la peur en connaissances.
rjNet | rjScan.ch | Suisse

Actualité news du monde du Cloud Computing
rjConsult & Google Apps for Work Unlimited
Actualité du Cloud Google
Liens rjConsult sur le Cloud Computing